mardi 26 mars 2013

baby bourse, acte 1


Chaque année, en mars et en septembre, se déroule dans ma ville une baby-bourse.
Une baby-bourse ? Késako ? C’est tout simplement une bourse aux vêtements bébé, enfants et jouets.

J’y vais chaque année depuis que je suis enceinte pour acheter des vêtements et jouets. Depuis que ma fille est née j’en profite également pour revendre ses vêtements trop petits et un peu de matériel de puériculture.

Tant que ma poupette a été petite, je faisais des bonnes affaires au niveau de l’habillement mais à partir du  2 ans il n’y a plus grand-chose : les vêtements sont fatigués, pas forcément jolis et des fois les couleurs sont vraiment suspectes…

Bref je n’y mets plus trop mes pieds pour les achats mais je continue à y aller pour vendre et gagner un peu de sous (les sous le nerf de la guerre !)

En général avec  la bourse de mars je ne suis pas forcément gagnante vu qu’il faut prendre la carte de membre de l’association familiale à 5,50 euros heureusement elle est valable pour la bourse de septembre (et aussi les bourses pour adultes). Donc résultat jeudi pour savoir si j’avais bien vendu.

Aujourd’hui c’était le dépôt. Après avoir emmené ma poupette à la crèche à 14h, je suis allée à la salle des fêtes pour déposer mes articles à vendre. Quand je suis arrivée il y avait au moins 10 personnes devant moi, ça m’a presque donné envie de partir...
Les bénévoles sont gentils mais ils ont un peu deux de tension alors des fois attendre son tour prend beaucoup beaucoup de temps. Heureusement aujourd’hui ils ont dû manger du lion car au bout d’une petite demi-heure c’est mon tour. Ouf.

Durant ma demi-heure d’attente,  j’ai un peu discuté. Il y avait une jeune femme blonde qui attendait avec une tonne de jouet. Elle en avait amené beaucoup trop puisqu’on ne peut déposer ne peut pas en déposer autant.  J’ai aperçu dans son bazar des puzzles en bois qui me faisait grandement envie pour mon petit ange.

Lorsqu’elle m’a demandé jusqu’à combien on pouvait déposer d’articles, je lui ai répondu « 20 mais je veux bien vous acheter tout de suite vos puzzles en bois ».

Oui des fois un peu de culot ça ne fait pas de mal non ? Bon j’en tremble encore parce que je suis une grande timide et ce genre de chose me demande de prendre beaucoup sur moi.

 La jeune femme était  toute contente de ma proposition. Elle n’avait pas envie de ramener tous les jouets chez elle et elle a essayé de m’en vendre un maximum.

Elle m’a proposé 7 euros les 6 puzzles en bois en me faisant cadeau d’un livre sonore. Elle a cherché à complété mes achats parce que je n’avais qu’un billet et ni elle, ni moi avions de monnaie.

Et puis notre tour arriva pour le dépôt de nos ventes mais on s’est retrouvée à la même table côte à côte (si ce n’est pas le destin ça !), quand j’ai vu qu’elle avait un Elefun je lui ai de suite dit que j’étais intéressée. Hop pour 3 euros il était à moi et nickel on arrivait pile poil à mon billet de 10 euros.

Mais ce n’est pas tout, elle m’a aussi donné pleins de livres et des dvd de comptines. Je suis repartie les bras surchargés.  Mes bras sont encore douloureux parce que j’avais 10 minutes de marches avec deux sacs remplis à ras bord (comme se muscler sans faire du sport).

Bref ce fût l’affaire du jour. Je n’ai jamais fait une aussi bonne affaire à la baby-bourse ou ailleurs. Ca illumine un peu mon après-midi un peu trop chargé à mon goût. Quoique je suis dans les temps, si mon rdv à la banque n’est pas trop long j’aurais peut-être le temps de faire un peu de sport avant de retourner chercher ma poupette à la crèche.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire