jeudi 7 mars 2013

Y a des jours où...


Lorsque ma mini-moi part en week-end ou en vacances chez son paternel, j’en profite pour aller flâner tranquillement sur Nancy comme au bon vieux temps.  Bon je n’ai plus l’endurance d’avant, en même pas 3 heures je suis morte (Ah la vieillesse !)

La journée n’a pas commencé sous les meilleures augures : lorsque l’alarme de mon téléphone a sonné j’ai sursauté dans mon lit et mon cœur s’est mis à battre tellement fort que j’ai eu cette impression qui allait ortir de ma cage thoracique.  J’ai hésité à tout éteindre, reposer la tête sur mon oreiller et à faire la grasse matinée…mais bon j'avais envie de prendre l’air.

J’ai commencé ma virée shopping par un passage chez Kiko. C’est devenu le passage obligé depuis que je ne me ronge plus les ongles. Ca faisait quelques jours que je voyais les vernis sugar mat sur Instagram il fallait donc que je mette la main dessus. Instagram aura ma perte !

Puis petit passage chez Monop où mon shampoing était en promo, la bonne surprise du jour qui fait plaisir.

Ensuite à commencer ma longue quête pour dégoter la crème Kélual de Ducray pour soigner les croûtes de lait de ma poupette ( Oui à presque 30 mois la demoiselle me fait des croûtes de lait et il parait que la Kélual est le top des crèmes pour les faire disparaître).  Sérieusement je ne pensais pas que cette crème était si difficile à trouver, j’ai dû aller dans deux parapharmacies et faire quatre pharmacies pour enfin mettre la main dessus. La quatrième pharmacie fût la bonne, bon j’ai failli pleurer quand la pharmacienne m’a annoncé que j’en avais pour presque 14 euros… Elle a intérêt à être efficace cette crème…

Ma quête a été entrecoupée par un passage chez Yves Rocher où je me suis faite enguirlander parce que j’ai osé toucher avec le dos un blush qui n’était pas un testeur. Un passage chez Maison du Monde d’où je suis repartie bredouille parce que ces couillons faisaient l’inventaire à 10h du mat du seul rayon qui m’intéressait…bref adieu mon plateau et mes mugs… Chez Casa ils n’avaient même plus de pâte à sucre blanche.

Ma visite chez H&M fût nettement plus heureuse. J’ai fait le plein de vêtements pour ma mini-moi. Je suis juste un peu déçue car ils n’avaient plus dans sa taille la jolie petite chemise sur laquelle j’avais craqué.  Pour moi j’ai trouvé un petit pull couleur pêche aux mailles ajourées à seulement 10 euros, ce fût la bonne affaire du jour. J’avais repéré sur leur site un petit perfecto mais finalement en magasin il n’était pas si beau et la qualité laissait nettement à désirer. A l’occasion je ferais un tour chez cache-cache, voir si je dégote la veste qui fera mon bonheur.

Après un passage j’ai éveil & jeux, j’en avais pleins les jambes et je n’avais qu’une envie : rentrer à la maison.

J’ai cru que je n’allais jamais pouvoir rentrer. En ce moment Nancy est en pleins travaux pour l’arrivée de sa ligne 2 de bus/tram. Mauvaise surprise en arrivant à la gare des bus j’ai appris que le terminus du mien avait été déplacé à 10 minutes de là. Mais lol quoi !

Bref sur le coup j’ai décidé de me rabattre sur le train, je suis donc allée jusqu’au distributeur pour prendre mon billet. La dernière fois que j’ai pris le train l’aller devait être à 2,60€ (peut-être 2,70), j’ai été sidérée en voyant que maintenant le billet ne coûtait pas moins de 3,10 €. C’est un peu du foutage de gueule ces augmentations intempestives, après on nous dit que les gens préfèrent prendre leur voiture plutôt que les transports en commun…ben faut pas s’étonner. Dépitée  je suis donc partie à la recherche d’un arrêt de bus où pouvait s’arrêter mon bus. Finalement j’ai pu attraper mon bus. Ouf !

Y a des jours où les gens doivent se donner le mot. En fin d’aprem je suis allée chez feu vert avec ma mère pour la vidange de sa voiture. On avait rdv à 17h, on nous a dit de revenir à 18h. Après avoir flânée une heure à pattes dans la zone commerciale, on est retournée chercher la voiture…mouais à part que ces imbéciles n’avaient même pas commencé à s’occuper de la voiture.  On nous a alors dit de revenir dans 30 minutes. Bien entendu c’est à ce moment-là qu’est arrivée la super envie de pipi pressante. Pourtant je ne suis pas du genre avoir une petite vessie… Je demande gentiment au monsieur du feu vert s’ils ont des toilettes. Il me répond gentiment qu’ils en ont mais pas pour les clients et il nous prie d’aller aux WC de chez Cora.  J’avais bien envie de lui faire mon pipi sur ses pneus tiens donc !
 Y a des jours où les gens se donnent le mot…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire