samedi 4 mai 2013

Poisse quand tu nous tiens


Il y a une petite quinzaine maintenant j’ai connu une sacrée semaine de poisse. C’est le genre de semaine où chaque jour arrivent de nouvelles emmerdes, alors on s’en passerait bien.

Ça à commencer un mardi après-midi. Je suis allée réveiller Miss J pour aller à la crèche. C’est avec le plus grand bonheur que je me suis rendue compte que sa couche, remplie de la grosse commission, avait débordé….yeurkkk (heureusement maintenant la miss a acquis la propreté de jour parce que j’en peux plus de nettoyer ses fesses, on devrait nous fournir un masque à gaz à la maternité !).

Pendant que je me débattais à tout nettoyer à coup de lingettes en évitant d’en mettre partout et en retenant ma respiration, un bip bip résonnait au loin. Sur le coup je me suis dit que j’avais dû une fois de plus mal refermer la porte du congélateur. C’est un grand classique si on ne claque pas sa porte il se ferme mal, quelques heures après il pleure. Mais non ce jour-là je n’avais pas ouvert le congélateur. Ça ne pouvait donc être que la chaudière qui avait un souci, chose bizarre puisque la vieille elle avait eu le droit à son entretien annuel.



Une fois ma fille toute propre et chargée dans la poussette (pour information la chaudière se trouve dans la pièce où la poussette est rangée) je suis allée appuyer sur le bouton de la chaudière pour la remettre en route afin que son bip infâme cesse de me casser les oreilles. Le bip s’est arrêté, la chaudière a essayé de se relancer mais elle n’y est pas arrivée et paf rebip. Malgré plusieurs tentatives la chaudière a refusé de redémarrer.  J’ai donc  fini par appuyer sur un autre bouton pour qu’au moins elle ne fasse plus de bruit.

Mercredi le réparateur est arrivé de bon matin pour réparer la chaudière malheureusement pour moi il n’avait  pas la pièce nécessaire en stock.  Il devait la commander et elle ne serait probablement pas disponible avant la fin de semaine.

Génial, ça voulait dire pas d’eau chaude ni de chauffage jusqu’en fin de semaine… En fait ça a été jusqu’au lundi suivant. Et c’est là que le mauvais temps est revenu en plus…

C’est dans ces moments-là qu’on se rend compte qu’avoir de l’eau chaude au robinet est un luxe. Pendant plusieurs jours, j’ai été obligé de chauffer chaque jour de l’eau pour qu’on puisse de laver. Si au début on prend ça avec philosophie et qu’on essaie d’en rire, à un moment donner on se lasse. Bon les jours passant j’ai quand même amélioré ma technique j’ai fini par ressortir la petite baignoire de Miss J que j’utilise l’été dehors pour utiliser moins d’eau.



Le grand problème a été le jour où j’ai dû laver mes cheveux. Sans douche c’est vraiment pas top, c’est la seule fois où je suis allée chez ma sœur. Et encore j’ai eu une mauvaise surprise parce que sa douche n’avait pas de débit donc je me suis retrouvée à me laver les cheveux dans le lavabo…enfin au moins il y avait de l’eau chaude.

Quand je pense qu’en début de mois j’étais tentée à me prendre un shampooing sec j’aurais mieux  fait.

Après 6 jours, on a enfin retrouvé le chauffage et l’eau chaude. Enfin heureusement que le lundi j’ai téléphoné au réparateur parce qu’il avait beau avoir reçu la pièce il n’avait pas eu la jugeote de me prévenir.  Malheureusement pour nous, après avoir changé la pièce la chaudière ne fonctionnait toujours pas. Finalement c’était une autre pièce qui était fichue et bien entendu le réparateur ne l’avait pas en stock.

Heureusement cette fois-ci il nous a fait une réparation provisoire pour qu’on puisse avoir de l’eau chaude et du chauffage. Il a fallu attendre le vendredi pour qu’il revienne avec la nouvelle pièce. A 8h du mat il s’est excité sur la sonnette alors qu’il devait venir à 10h…je me demande à quoi ça sert de prendre un rdv si c’est pour ne pas le respecter…mais bon.

Cette fameuse de poisse ne s’est quand même pas arrêtée là. Donc le mardi c’était la chaudière, le jeudi matin mon ordinateur m’a prévenu que d’ici peu le disque dur allait rendre l’âme et qu’il fallait en urgence sauvegarder toutes mes données. J’ai passé plusieurs heures à tout sauvegarder, c’est là que je suis contente d’avoir plusieurs DD externes.

Ce matin-là j’ai eu un énorme coup de stress, comme à chaque fois que mon ordinateur a quelque chose. On m’avait qu’avec un Sony j’aurais pas de soucis…mouais il a un peu plus de 2 ans la batterie ne tient plus, le pad est à moitié mort et il me dit tous les matins que le HDD va rendre l’âme.  

Le vendredi c’est ma Dolce Gusto qui a décidé de rentre l’âme. Adieu mes bons latte

Bref y a des semaines comme ça…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire