mardi 3 septembre 2013

Bienvenue à l'école

Aujourd'hui était un grand jour puisque c'était la première rentrée des classes de ma mini-moi en maternelle.

Ce n'était pas la première fois que ma mini moi mettait les pieds à l'école, nous avions déjà eu l'occasion de la visiter en juin avec la crèche et hier il y avait une petite porte ouverte afin que les petits puissent découvrir leur classe (ça m'a rappelé des souvenirs, moi aussi je suis allée dans cette école).

Hier comme il y avait peu de monde, nous avons pu faire plus ample connaissance avec Maîtresse H.

Ma princesse est dans une classe a double niveau: petite et moyenne section et compte 30 élèves. Je trouve que c'est un peu beaucoup mais bon il n'y a rien à faire malheureusement.

En tout cas Maîtresse H semble top et je n'ai eu que des bons échos à la sortie de l'école à propos d'elle.

J'ai vraiment une sale tête sur cette photo. 


Vous allez me dire "Alors cette première journée?"

L'arrivée à l'école s'est très bien passée, nous avons pu rester un peu avec ma mini-moi et lorsque je suis partie elle jouait tranquillement.

De mon côté j'ai profité du calme de la maison, mon dieu que ça fait du bien...

A 11h30 j'attendais devant la porte de la classe. La maîtresse m'a alors regardé et m'a fait signe d'approcher. Là je me suis dis que quelque chose n'allait pas.Elle m'expliqua alors qu'après la récréation ma mini moi étaient venue se plaindre de son nez. Elle ajout a qu'il semblerait qu'elle ait mis quelque chose dedans. Le nez était gonflé mais on ne voyait rien. L'ATSEM me conseilla d'aller aux urgences et me dit "bienvenue à l'école". Sérieux j'ai eu l'impression d'avoir été bizuté là.

Ma pédiatre étant sur le chemin du retour, j'ai décidé d'aller la voir pour savoir ce qu'avait ma princesse. La pédiatre a trouvé quelque chose qui ressemblait à un caillou mais malheureusement la pédiatre n'est pas parvenue à retirer le corps étranger et ne préférait pas trop forcer pour ne pas aggraver.

Je suis repartie avec une lettre pour les urgences et là ce fput le bran le bas de combat pour trouver un chauffeur. Sans permis et sans voiture j'avoue que je me suis sentie plus que désemparée (ça va peut-être me motiver pour passer mon permis...si seulement je n'avais pas peur en voiture...). Heureusement un  ami a pu m'emmener.

Nous voilà donc partis aux urgences. 



J'ai bien rigolé à l’accueil comme mon neveu était avec moi, on m'a demandé si on était les parents. Pour simplifier les choses j'ai répondu oui. Ce n'est pas la première fois qu'on prend mon neveu pour le papa de ma fille (c'est un grand balèze de 17 ans, il fait plus que son âge mais ça m'amuse toujours). A l'accueil des urgences je suis tombée sur la mère d'une amie de collège (amie que j'ai croisé à l'école le matin d'ailleurs puisque sa fille est dans la même classe) le monde est petit.


Nous avons été pris rapidement en charge. Une infirmière a fait des examens basiques à ma mini-moi: elle l'a mesurée,  pesée, pris sa tension, sa température... Ma fille a obtempéré, un vrai petit ange. Une étudiante en médecine lui a examiné ensuite le nez. Ma mini-moi ne voulait vraiment plus qu'on lui touche le nez. Quelques minutes plus tard une femme médecin nous a rejoint et elle décida d'essayer tout d'abord un lavage de nez. Ça n'a pas fonctionné, la pédiatre avait fait la même manœuvre et ce fût un échec cuisant.


La médecin opta alors pour sortir le caillou à l'aide d'une pince. Là ça m'a fait un peu froid dans le dos car j'avais bien vu chez la pédiatre comment ma fille s'était débattue dans tous les sens. Finalement la médecin est revenue avec une autre médecin et elles ont décidé de retirer le corps étranger par aspiration.

Ce moment là  fût le plus dur pour ma poupette mais aussi pour moi. Ma puce était immobilisée par 3 personnes pendant que la médecin tentait d'aspirer le caillou. Elle se débattait dans tous les sens et hurlait, ça me fendait le coeur. Au bout du second essai le corps étranger est enfin ressorti. Finalement c'est une espèce de grosse graine. Ma puce est repartie en cadeau avec un gros doudou pour son courage.


On se souviendra toute notre vie de la première rentrée de ma mini-moi, y a pas de doutes la dessus. 

Après l’hôpital nous nous sommes arrêtés au Quick et comme les jours comme ça rien ne va le drive était fermé, ils n'avaient plus de salade, ils n'avaient plus de porte gobelet...Bref la loose. En plus je n'aime pas le Quick. 

Mon ami ayant rendez-vous au milieu de l'aprem  nous a emmené avec lui. Sur le chemin ma mini-moi a eu envie de pipi et juste avant de redémarrer pour revenir à la maison une envie de caca. Bref la totale.


Voici pomme


c'est fatiguant toutes ces émotions


Enfin tout se termine bien c'est le principal. Encore une journée un peu fofolle. J'espère que demain ce sera plus calme. En plus faut que j'aille racheter un cahier, je me suis plantée méchamment dans le format.


la classe de ma mini moi



8 commentaires:

  1. Réponses
    1. Comme tu dis. Heureusement que demain c'est mercredi. Et la rentrée de ta puce?

      Supprimer
  2. et bien, quelle histoire ! je suis atsem et j'imagine la scène. Je suis sur que tout se passera bien à l'avenir !

    RépondreSupprimer
  3. Et ben dis donc quelle première Juliette a du bien dormir cette nuit

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. elle s'est pas fait prier pour s'endormir c'est certain

      Supprimer
    2. Idem pour Chloé je n'ai pas de mal à la mettre au lit depuis mardi hihihi

      Supprimer
    3. Malgré tout ma puce râle au moment d'aller au lit mais elle s'endort super vite

      Supprimer