jeudi 14 novembre 2013

Pervers et Instagram

Depuis hier c’est la fronde sur Instagram suite à la découverte de plusieurs comptes de pédophiles. J’ai moins même signalé plusieurs de ces comptes qui m’ont donné la nausée avec leurs photos pédopornographiques. On a beau nous en parler à la télévision quand on tombe sur ce genre de photos notre cœur chavire et on est pas près d’oublier ce genre de clichés de sitôt.

Je tenais à écrire un article sur le sujet car malheureusement je doute que les médias s’emparent du sujet.

Instagram pour le coup a merdé : ils ont été très lents à supprimer les comptes signalés et surtout on se demande comment des comptes de ce type peuvent avoir leur place sur Instagram. Je ne sais pas si vous vous souvenez mais instagram a été racheté par facebook et on connait bien la politique de facebook  sur la nudité sur les photos puisqu’on ne peut même pas mettre le tableau de l’origine du monde de Courbet…alors on se demande bien comment des photos d’enfants nus dans des poses sexuées peuvent se trouver sur Instagram.

Hier il a eu un mouvement de protestation sur Instagram avec une photo à partager où il était écrit « Honte à Instagram » avec le hastag protectchildren.

Personnellement j’ai décidé de ne pas prendre part à ce mouvement tout simplement parce que les pédophiles il y en a partout. On nous fait toujours peur avec Internet mais moi les pédophiles qui m’inquiètent le plus ce sont ceux qui peuvent habiter près de chez moi et qui cachent bien leur jeu. Si on regarde les actualités on en découvre un paquet que ce soit l’instituteur, le grand oncle trop gentil, le voisin un peu bizarre, le beau-père trop cool…(et n’oublions pas que parfois les pédophiles peuvent être des femmes, j’ai déjà eu vent d’une professeur de collège qui s’intéressait de trop près à ses petits sixièmes…)

Hier en discutant avec ma mère, elle m’a dit que lorsqu’elle était petite deux pédophiles habitaient dans sa rue. A cette époque internet et les raisons sociaux n’existaient pas, la photographie n’était pas encore très développée et pourtant ce genre de malades existaient déjà.

Depuis hier certaines mamans sur instagram ont effacé les photos de leurs enfants et ne veulent plus en publier. Je respecte les choix de chacun mais il est hors de question que je prenne part à cette psychose. Déjà dites-vous bien que ces pervers ce qui les intéressent ce sont les photos nues avec des positions très particulières, les photos d’enfants habillés ils s’en balancent éperdument.

 Ensuite comme je le disais plus haut les pédophiles il y en a partout malheureusement. Je suis bien d’accord qu’il faut faire attention mais il ne faut pas non plus s’arrêter de vivre.

Lorsque ma fille sera en âge d’aller sur internet toute seule, j’aurais avec elle une grande discussion pour lui expliquer qu’elle ne devra jamais se dénuder devant une web cam, envoyer des photos d’elle en petite tenue etc… (enfin je dirais que ça c’est même valable avec des petits copains, quand on voit le nombre de mecs qui se permettent de balancer les photos coquines de leur ex sur internet…), bien entendu j’évoquerais avec elle aussi les dangers dans la « vraie vie ».

Je me répète mais moi ce sont plus les gens de la vraie vie qui me font peur quand je vois les actualités. En tant que maman solo j’ai peur de comment pourrait agir un futur chéri avec ma fille. Combien de fois j’ai entendu à la télévision qu’un beau père a abusé de sa belle-fille sans que personne ne se rende compte de rien. J’ai d’ailleurs lu un article qui expliquait que souvent les mamans solo de petites filles se remettaient moins facilement en couples que les mamans solos de petits garçons à cause de ça.

Je sais une chose, c’est que si un jour un malade ose toucher ma fille je lui ferais manger ses organes génitaux parce que la justice française me répugne pour ce genre d’affaire…5 ans de prison et hop on remet le prédateur sexuel dehors et il recommence.

Pour information tweeter avait connu une histoire similaire en 2012. Vous pouvez lire ça ici

Il y a quelques semaines les actualités nous parlaient de l'association Terre des Hommes qui combat le cyber tourisme pédophile à l'aide d'une fillette virtuelle. Vous pouvez lire ça

6 commentaires:

  1. Bonjour! je t'ai taguée! si ça t'intéresse, ça se passe là: http://www.lemonde2zorelie.fr/2013/11/13/triple-tag/ A bientôt!

    RépondreSupprimer
  2. Coucou, je suis bien d'accord avec toi et ton article me fait écho puisque je viens d'apprendre avec stupeur qu'un ancien prof à moi que j'ai cotoyé aussi en tant que directeur de centre lorsque j'ai encadré des enfants au ski, a été accusé d'attouchements sur mineur et a avoué. Mais comme les faits sont vieux de 20 ans, il y a prescription et il se pavane en tout impunité , c'est répugnant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca ne devrait pas exister la prescription :-(

      Supprimer
    2. Non, et à mon avis il ne s'est pas arrêté, il faut que ses victimes parlent, et qu'il paye pour ses actes. Je suis révoltée par cette histoire.

      Supprimer
  3. quelle horreur ! tu as bien fait d'écrire cette article, on est jamais assez averti !

    RépondreSupprimer