mercredi 27 août 2014

Vacances en Corse, chapitre 3

Voilà déjà deux semaines que nous avons quitté la Corse et je ne m'en remets pas. Moi qui était tellement stressée de partir en vacances, je n'avais pas la moindre envie de rentrer!


Depuis que nous sommes rentrés en Lorraine nous subissons un temps digne de l'automne.Enfin c'est quasiment toute la France qui subit ça malheureusement. 


Adieu les petites tenues d'été bonjour les pulls! Les sandales sont rangées au profit des bottines. Les soupes ont remplacé les salades. Et le pire de tout je suis tellement gelée que par moment je dois allumée le chauffage.


Le retour à la réalité après les vacances est toujours douloureux mais là c'est une vraie claque. Le soleil, la chaleur, le ciel bleu me manquent terriblement. Chaque matin quand je me lève j'ai juste envie de me recoucher (et de pleurer).


Alors je me replonge dans mes photos et souvenirs de vacances. Ces matins tous les 3 à la plage à se baigner et à bâtir des châteaux de sables. Mes petites brasses en solo dans cette eau azur et transparente avec les bans de poissons passant en dessous de moi. 


Non je vous assure, je suis faite pour vivre au soleil et au bord de la mer. J'ai beau aimer ma Lorraine j'ai dû mal avec son climat.


Durant notre séjour, Nous nous sommes baignés à la jolie plage de Sant Ambrogio (qui fait partie de la commune de Lumio).
La première semaine il n'y avait pas trop de monde, et puis la seconde les italiens sont arrivés en masse, mais bon malgré tout la plage n'était pas blindée comme ça peut l'être dans le sud de la France. Je n'en suis toujours pas revenue comment les italiens pouvaient être bruyants...peu importe l'âge ils parlent, ils parlent, ils parlent...ou bien ils viennent vous faire chier en jouant à la raquette devant votre château de sable (bon les français font pareil aussi hein...y avait même des adultes qui jouent au volet dans l'eau et se jetaient brutalement pour rattraper le ballon alors qu'il y avait des enfants juste à côté!)

Je resterais quand même marquée par une jeune italienne qui ne devait pas avoir plus de 16 ans exhibant ses seins tous beaux tout neufs tout en jouant avec l'étoile de mer qu'elle venait de trouver. En gros d'une main elle se touchait les seins et dans l'autre elle avait l'étoile de mer...Je me suis dit que pour son prochain anniversaire, ses parents lui offriraient une lipo...

Sinon un matin ma mini s'est fait squatter son arrosoir par une petite qui ne devait pas avoir plus de 18 mois. Me voyant difficilement aller arracher le jouet à la gamine, j'ai bien entendu envoyé ma mini récupérer son bien. La mère de la petite qui n'était pas si loin nous a alors jeté un regard noir...on aura tout vu quoi et en plus elle laissait sa petite toute seule dans l'eau avec les brassards... Dire que moi les seules fois où je lisais un livre ou un magazine j'avais toujours un œil sur ma puce. Mon livre de plage je l'ai d'ailleurs pas encore fini pour vous dire.

Je garde en tout cas de merveilleux souvenirs de ces matinées en compagnie des deux amours de ma vie.

































































Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire