vendredi 5 septembre 2014

Désenchantement

source de l'image Miss Malice
Aujourd’hui à 11h30 j’ai pris un vrai coup de massue sur la tête (enfin pas un vrai de vrai hein c’est une image) quand la maîtresse de ma mini m’a dit «  Mini n’écoute pas beaucoup, il va falloir qu’on parle ».

Je suis restée muette, une espèce de grimace s’est dessinée sur ma bouche et je me suis dit « vivement les vacances ».

La journée avait pourtant commencé de manière mignonne : en déposant ma mini à l’école elle m’a dit avec un grand sourire qu’elle était grande maintenant et que de ce fait elle pouvait rejoindre seule sa classe. Elle m’a donné ses doudous, j’ai quémandé un bisou en lui demandant si c’était elle était certaine de son choix et puis elle est partie toute joyeuse.

Mon cœur de maman s’est brisé en 1000 morceaux et j’ai  senti mes yeux rougir…mon bébé est devenue une vraie petite fille…ça m’attriste (MAIS IL EST OU MON BEBE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!) et en même temps je suis tellement fière de son évolution.   En quittant l’école j’en discutais avec elle a tenté de me rassurer en me disant que si mini n’avait pas besoin de moi c’est que je faisais du bon boulot.

Bon me voilà rassurée parce que tous les 2 jours je me remets en question et j’ai l’impression d’être la pire maman du monde (oui je sais j’abuse, j’abuse).

Bref 11h30 coup de massue. Je vogue entre incompréhension et colère.  Comment on peut dire ça d’une enfant au bout de 4 jours de classe ? Alors oui quand je suis arrivée la maitresse rappelait ma mini à l’ordre, ainsi qu’un garçon. Je sais que par moment mini écoute quand elle a le temps, elle a tendance à faire la sourde avec moi mais quand j’en discute avec les autres mamans autour de moi on en arrive à la même conclusion on a l’impression d’être des gendarmes a deux doigts d’emmener nos chérubins chez l’ORL pour vérifier leur audition…
A la sortie de l’école, j’ai donc expliqué à mini qu’elle doit être sage en classe et écouter sa maitresse. Après je ne vois pas ce que je peux faire de plus. A la maison elle n’a pas une éducation laxiste, il y a des règles et des limites qu’elle teste bien sûr régulièrement. Oui elle a du caractère, oui par moment elle s’en fiche de ce que les adultes lui disent mais comme la plupart des gosses.

Quand je pense que l’année dernière il aura fallu 5 mois à l’école pour réagir vis-à-vis d’une gamine qui avait des troubles du comportement  qui tapait et poussait tous les enfants de sa classe. Mini ne voulait même plus aller à l’école du coup. Et quand j’en parlais à la maitresse (la remplaçante à l’époque) elle me disait qu’elle ne pouvait rien faire…et qu’est-ce que ça m’énervait car en attendant ma puce prenait des coups régulièrement !

Cet épisode de fin de matinée m’a rappelé amèrement la période où mini a eu une maitresse remplaçante en petite section qui l’avait prise en grippe car elle faisait des colères. Je lui avais expliqué comment gérer les colères de ma fille et elle m’avait envoyé chié en me disait qu’elle n’avait pas que ça à faire. Bon d’accord, alors c’est pas le peine de demander de l’aider si c’est pour envoyer chier ensuite les parents Pareil mini ne voulait plus tellement aller à l’école à cette période et niveau des évaluations elle faisait n’importe quoi ou bien rien du tout.  

Et puis sa maitresse est revenue. Cette maitresse je l’adore, elle est douce et ferme à la fois. Elle sait parfaitement comment gérer les enfants. Elle m’avait d’ailleurs fait la remarque en souriant que mini était un poil têtue mais en étant ferme, stricte et en ne lâchant rien en 3 jours la chose était réglée. Mini a aimé allé de nouveau à l’école et ses évaluations sont redevenues parfaites.

J’ai hâte et à la fois pas hâte d’être à la semaine prochaine. J’ai peur de m’énerver en discutant avec la maitresse surtout si elle insiste. Je sais qu’il ne faut surtout pas, pas la peine qu’elle ait plus la petite dans le nez mais ces derniers mois le monde entier s’est ligué pour m’emmerder et ma patience s’effiloche.

Je reste perplexe aussi sur cette école qui d’un côté infantilise les parents en leur expliquant la bonne manière d’éduquer leurs enfants et de l’autre côté on vient au bout d’à peine 4 jours me demander une solution que je n’ai pas. Mon rôle est d’éduquer et de gérer ma fille hors de l’école, à l’intérieur de la classe je ne peux rien faire malheureusement.


Enfin bref avec toutes mes railleries il fallait que ça arrive, on m’a sorti que j’étais à cran (c’est pas faux mais c’est pas contre l’école en ce moment c’est un peu contre tout, merchi le stress)  et que je ne respectais pas l’éducation nationale.  Faire des remarques ce n’est pas un manque de respect à ce que je sache, non ? Je pense que c’est même un moyen de changer les choses en mieux non ? J’ai un grand respect pour les maitresses et les maitres quant ils font parfaitement leur boulot et qu’ils n’infantilisent pas les parents (Comme je disais dans mon autre post chaque partie doit rester à sa place). Mais  s’ils prennent ma fille en grippe, non là je ne les respecte plus, faut pas rigoler non plus ! Alors où je me doute que mes propos ne doivent pas plaire à tous, surtout à ceux qui travaillent dans l’éducation nationale justement mais mes remarques ne sont pas des généralités, elles s’appliquent uniquement à mon cas à moi.
En attendant mes copines instits/prof d’IG ont trouvé aussi que la réaction de la maitresse est un peu rapide…où je commençais à penser que je devais une vieille harpie…
L’éducation nationale je connais bien ma sœur est professeur de lettres modernes, j’avais même commencé les études pour devenir maitresse entre les cours de sciences de l’éducation de l’approche de l’échec scolaire, de la psychologie de l’enfant… Mais justement connaissant les disfonctionnements magistraux de l’éducation nationale j’ai changé de projet car je ne me voyais pas mutée à X heures de chez moi dans un village reculé dans le trou du cul du monde. Quand je vois des copines maitresses qui n’ont pas encore d’affectation le 05 septembre, ça me met dans une colère folle, c’est juste anormal et un manque de respect pour les maitresses justement.  Je suis aussi sidérée que plus les années passent, plus les programmes sont légers…foutus Ministre !!!

Aujourd’hui j’ai l’impression que ma fille est cataloguée alors qu’elle n’est qu’en moyenne section tout simplement parce qu’il est marqué dans son livret scolaire qu’elle a du caractère et qu’elle n’aime pas la frustration. Franchement vous adultes, vous aimez la frustration ? On demande à des enfants hauts comme 3 pommes de gérer des émotions que la plupart des adultes n’arrivent pas à gérer. J’ai l’impression que ma fille est cataloguée par je suis maman solo, parce que je fais jeune et que je suis la cible facile finalement. Alors on va me dire quoi aller voir un psy parce que bien sûr la cause de tous les mots c’est parce que je suis séparée, c’est toujours le refrain que j’entends. A part que Mini elle a jamais connu ses parents ensembles, pour elle c’est la normalité.  De toute manière on trouve toujours quelque chose quand j’étais en Maternelle, l’école avait conseillé de m’emmener au psy parce que j’étais trop calme…
Alors j’espère me tromper. Je n’ai pas envie que ma puce passe une année de merde alors qu’elle n’arrête pas de réclamer pour aller à l’école, alors qu’elle a une soif d’apprendre insatiable.  
En attendant je vais stresser jusque mercredi, le dit jour où la maitresse de mini va me parler, jour aussi où j’accompagne au sport sachant qu’à la base rien qu’à accompagner les gamins au sport ça m’angoisse même si j’adore m’occuper des enfants (je me sens dans mon univers) tout changement de mon train train quotidien est une source d’angoisse.

Zen, soyons zen...




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire