dimanche 25 novembre 2018

Un peignoir personnalisé sous le sapin

En manque d'idées pour vos cadeaux de Noël ? Et si vous offriez un peignoir personnalisé ?

Il y a peu j'ai reçu un chouette peignoir du site lepeignoir et depuis je ne le lâche plus.

Déjà il est tellement chou avec sa forme de lapin, ça met un peu de peps et de joie avec le temps plutôt morose de la fin d'automne et du début d'hiver. Je n'ai jamais eu un peignoir aussi chaud. C'est un vrai bonheur de le passer au dessus de mon pyjama ou de mes vêtements (oui moi je suis frileuse, je rajoute souvent mon peignoir au dessus de mes fringues la journée à la maison). Et j'adore le fait qu'il soit personnalisé : derrière j'ai fait inscriree « MAMAN » et sur le devant mon prénom.






Ma mini l'adore aussi, dès qu'elle peut elle me le pique discretos et n'hésite pas à me rappeller qu'elle aimerait aussi en avoir un. Après je ne peux pas la blâmer, elle a bien raison. 

Si le peignoir lapin vous faites craquer c'est par ICI  quant aux peignoirs enfants c'est par LA 

Mais il y a également les peignoirs de couple, les nuisettes, les pyjamas, les draps de bain...le choix est vraiment large. 

Grâce au code promo leblogdelorrainelp vous bénéficier de 10% de remise pour toute commande jusqu'au 31/12/2018

Alors ça vous dit un chouette peignoir pour Noël?


Des bisous



Ma Wish List de Saint Nicolas - Noël 2018

Si la liste de ma mini chou est capable d'atteindre une bonne page (et encore je suis light), cette année je sèche sur ma wish list de Saint Nicolas/Noël. 

Enfin si j'ai des envies mais ce sont pas forcément des trucs hyper accessibles (ben oui quelle idée d'aimer la technologie)



Je ne dirais pas non à un nouvel ordinateur parce que je sens le mien en fin de route (vive les lignes roses sur l'écran au démarrage...) et vivre sans ordinateur no way, c'est juste pas possible. Vu ce que je fais sur mon ordinateur pas moyen de prendre la configuration de base, j'ai besoin d'un disque dur d'une belle capacité (au moins 1 To), d'au moins 6 Go de RAM comme mon portable actuel mais là je viserais plus le 8 Go pour le coup sans oublier un bon processeur. 

Je suis tentée aussi par la fit bit charge 3, en ce moment j'ai une montre xiaomi assez basique (faut que je vous en parle d'ailleurs) et franchement elle me donne envie d'une montre un poil plus élaborée. Si la xiaomi mi band 3 est bien sympa, elle n'est pas forcément ultra précise notamment sur les nuits de sommeil. 

La fan d'Outlander que je suis ne dirais pas non à l'intégrale des 3 premières saisons. Alors oui elles sont disponibles sur Netflix mais j'adore avoir en dvd mes séries favorites. C'est comme pour les livres je suis une collectionneuse. 

Il y a bien la yaourtière multidélice de Seb que je regarde depuis des mois et des mois (mais à la fin j'hésite toujours) et le rêve ultime qu'est le companion (y aussi le magimix cook expert mais là on on double clairement le budget).

Enfin je me suis dit que j'allais rajouter quelques livres qui sont tout simplement dans mon panier d'envies sur Amazon:


Sinon j'ai plein d'envies pour bébéchou tout simplement, sa liste de naissance est bien remplie (c'est par ICI)

Et vous les gens, vous avez envie de quoi pour Noël ?
Je vous à très bientôt.
Des bisous 


dimanche 18 novembre 2018

La petite poule qui voulait voir la mer


Hello les gens, vous allez bien ?

Aujourd'hui on va parler livre pour enfants.

A la maison j'ai un vrai petit rat de bibliothèque qui lit à la vitesse de l'éclair. Alors vous imaginez du haut des ses 8 ans la mini a déjà une belle bibliothèque bien remplie.

Il y a peu de temps on a reçu à la maison le nouvel album de la collection Les P'tites Poules aux éditions Pocket Jeunesse.

Pocket jeunesse aka PKJ pour les intimes c'est le 3 ème acteur française sur le marché de la littérature jeunesse pour les 4/18 ans..

Je ne sais plus comment j'ai connu Les P'tites Poules, peut-être que la mini avait ramené un album de la bibliothèque de l'école.

J'ai de suite adoré ces petites poules, je trouve les aventures de ses poulettes très rigolotes.





Je suis toujours attentive aussi à la qualité du texte car je trouve qu'à l'heure actuelle certains livres pour enfants sont vraiment de piètre qualité : très pauvres en vocabulaire avec des phrases simplifiées au maximum. Du coup ce n'est pas forcément très agréable à lire. Mais ce n'est pas le cas pour les P'tites Poules qui en plus ont des illustrations très sympa.

Cet album est accompagné d'un CD. Bien que ma mini adore lire, elle apprécie également écouter l'histoire racontée par André Dussollier, surtout pour jouer à a maîtresse avec ses doudous ou ses poupées.



Le support CD est également très pratique lors de l'acquisition de la lecture. En CP je lui achetais « mes premiers j'aime lire » qui sont accompagnés d'un CD et ça lui permettait de suivre l'histoire toute seule comme une grande.

Et vous les gens vous connaissez les P'tites Poules ?


Que lisent vos enfants ?


Des bisous





mercredi 14 novembre 2018

L'obsession de la prise de poids pendant la grossesse


C'est un sujet que j'avais traité il y a bien longtemps ici en 2013 mais je parlais plus de mon expérience et de mon vécu. Aujourd'hui j'ai envie d'écrire cet article parce que ce que je vois sur le net, ce que j'entends me hérisse littéralement le poil.

Plus les années passent et plus je suis choquée par cette société qui valide et encourage une prise de poids insuffisante durant la grossesse.

En France il y a déjà une grande part de responsabilité ded certains soignants qui harcèlent littéralement les femmes enceintes avec leur prise de poids, certains encouragent à ne prendre que 8 ou 9 kg alors que la moyenne est à 12 kg (pour une personne d'une corpulence normale) J'ai d'ailleurs une amie sage-femme en Suisse qui m'a dit qu'on peut prendre 12 kg sans le moindre soucis.

Bien heureusement ce n'est pas une généralité reste que je ne trouve pas ça normal. Où je vais accoucher la dessus ils ne m'embêtent pas avec ça, rien à voir avec ma première grossesse. De toute manière si ça avait été le cas, ils se seraient fait recevoir !

En traînant sur Instagram je me suis rendue compte également qu'il y a aussi énormément de pression sur les réseaux sociaux pour prendre le moins de kilos possible pendant la grossesse et le pire c'est que la plupart des gens trouvent ça normal. Ils sont même là à applaudir et féliciter la future maman.

Combien de fois je peux lire des trucs du genre « Oh tu n'as pris que 6 kg pendant ta grossesse, mais quelle chance ! Comment tu as fait ? »

Non mais WTF les gens, qu'est-ce qui ne tourne pas rond dans votre tête ?? Sérieusement.

Prendre du poids pendant la grossesse est NORMAL ! C'est physiologique et nécessaire ! Alors c'est certain que c'est mieux de ne pas prendre 20kg...mais on ne choisit pas combien de kilos on prend, ça va déprendre de la personne, de sa morphologie...

Bon là vous allez me retournez mon argument et me dire que celles qui prennent peu de poids c'est peut-être bien leur nature. Justement je ne parle pas de celles qui prennent peu de poids par nature mais celles qui tiennent une diet d'enfer pendant leurs grossesses pour prendre le moins de grammes possibles, qui au moindre écart vont faire des heures de sport. Ça les gens, ça s'inscrit clairement dans les troubles du comportement alimentaire et NON ce n'est un pas exemple à suivre ou à envier. Il faudrait sérieusement se réveiller !

D'ailleurs voyons comment se répartisse les kilos que j'appelle physiologiques de la grossesse :
  • entre 3 et 4 kg de bébé
  • 0,5 kg de placenta
  • quasiment 1 kg pour l'utérus
  • 0,5 kg pour les seins
  • 1 kg de liquide amiotique
  • 1 à 1,5 kg de volume sanguin supplémentaire


Donc rien que pour le bébé on atteint facilement 7 à 8 kg sur la grossesse.

Normalement on doit aussi faire une petite réserve de gras (3 ou 4 kg) qui n'est pas spécialement agréable mais qui est essentielle pour récupérer après l'accouchement si tu ne veux pas être épuisée et si tu veux mener à bien ton allaitement.



Donc en gros si à la base tu as un poids dans la normal et que tu ne prends que 6 ou 7 kg non tu n'as pas pris du VRAI poids, c'est juste le poids physiologique de la grossesse, alors non tu n'as aucun mérite en disant en sortant de la maternité que tu as tout perdu sans effort. Tu as juste accouché, donc oui tu as tout perdu.

De plus une prise poids insuffisante pendant la grossesse augmente des carences ce qui peut être dommageable pour le bébé ainsi que le risque d'accoucher prématurément augmente. Alors j'entends déjà les « moi j'ai pris peu de poids et mon bébé va bien » alors c'est bien pour toi mais c'est pas toujours le cas !

Je trouve ça inquiétant de ne pas accepter la réalité de la grossesse. Oui enceinte le corps change, c'est la vie. Je conçois qu'on ne veuille pas prendre 20 kg mais bordel il y a un juste milieu. Je trouve ça ultra malsain de contrôler outre mesure son poids durant la grossesse sans raison valable (aka une raison médicale).

Je me disais en voyant sur IG des femmes sportives avec des corps loin de la mode de la maigreur que les choses changeaient mais NON. Ce sont les premières à tenir une diet de compétition pendant la grossesse. Sérieusement pour moi diet et grossesse c'est antinomique !




Alors on va me dire que leur corps est leur boulot. Pour ma part la bonne santé de mon bébé est bien plus importante que mon corps. Et même pendant ma première grossesse qui était marquée par l'anorexie mon bébé était plus important que ma prise de poids.

Ensuite après l'accouchement c'est la course pour retrouver son poids et son corps d'avant. Allez hop une fois de plus on se met la pression. Le dicton c'est 9 mois pour faire un bébé, 9 mois pour retrouver son corps. Une grossesse ce n'est pas rien, le corps a besoin de temps pour récupérer et revenir à la normale. Mais bon les publications avant/après c'est tellement bankable sur IG...




On a beau parler du bodypositive, la plupart des femmes sont encore aujourd'hui coincées dans le carcan du corps parfait. C'est bien dommage.Mais ce n'est pas parce qu'on a un corps parfait qu'on est plus heureuse.

Le bonheur il est dans les plaisirs simples de la vie, et quand on vient d'accoucher je pense qu'on a quand même une chouette raison d'être heureuse, non ?

Et une dernière chose, on arrête de demander aux femmes enceintes combien de kilos elles ont pris! Est-ce que on vous demande le votre à tord et à travers?

Allez bon mercredi les gens.


On se dit à bientôt dans un prochaine article 




mardi 30 octobre 2018

Daylily, l'huile gourmande anti-vergetures pour la grossesse

Avec la grossesse, l'une des craintes principales des femmes ce sont les vergetures.

Bon déjà mettons les points sur les i les vergetures ce n'est pas propre à la grossesse même si c'est souvent à ce moment de la vie qu'elles apparaissent.

Les miennes je les ai surtout héritées de l'adolescence et pas d'une prise de poids mais d'une perte de poids. Oui je sais je suis incapable de faire tout comme tout le monde hihi.

Les vergetures sont surtout une conséquence d'une peau de « mauvaise qualité » qui manque d'élasticité. Donc en gros y a quand même une énorme part de génétique la dedans. Par exemple ma mère n'a pas la moindre vergeture par contre ma sœur et moi ce n'est pas le cas, je suppose qu'on a hérité ça du côté parternel pour le coup.

Mais bon qu'on soit sujette ou non aux vergetures, il est important durant la grossesse de bien hydrater notre peau. 

Si pour la grossesse de ma mini chou j'ai utilisé des produits que je juge d'aujourd'hui de cracra (ben oui y a 8 ans on parlait pas de tout ça), pour cette grossesse au maximum j'utilise des produits cleans.

Dans ces produits clean pour lutter contre les vergetures j'ai découvert les produits de la marque Daylily  Paris et je suis vraiment tombée sous le charme de l'huile sensorielle qui a une odeur bien gourmande de biscuits...enfin avec l'amoureux on trouve que ça a plus une odeur de pop corn

La composition de cette huile est parfaite, elle est sans perturbateurs endocriniens, sans huiles essentielles, sans huiles minérales, sans alcool, sans phénoxyétanol, sans colorant....et en plus elle est fabriquée en France. 




Niveau prix elle est à 25,90 € ce qui est n'est pas un prix si elevé pour ce type de produits. Allez en pharmacie regardez les prix des crèmes anti-vergetures des grandes marques bien cracra on tourne dans les mêmes tarifs.

En l'utilisant tous les jours je dirais que j'ai mis un mois et demi voire deux mois pour finir le flacon.

On peut l'utiliser dès le premier mois de la grossesse. Elle prévient efficacement les vergetures grâce à ses 5 huiles naturelles (rosier muscat, amande douce, huile d'olive macadamia et avocat) et son actif anti-vergeture, la dermochlorella.

J'ai également eu l'occasion de tester le lait fondant anti-vergeture que l'on utilise le matin en complément de l'huile que l'on va plutôt utiliser le soir. Pareil composition parfaite, odeur à tomber. 

Ces deux produits sont vegan et cruelty free

Pour en savoir plus sur cette jolie marque je vous invite à visiter leur site internet https://daylilyparis.com

Et niveau vergetures j'en suis où me direz vous ? Pour le moment à 7 mois et 3 semaines de grossesse il ne semble pas avoir de petites nouvelles.  Bref c'est top, après si des vergetures s'invitaient je vous dirais que c'est la vie et que j'aurais fait mon maximum. Mais ma cellulite me dérange nettement plus que mes traces zébrées.



Comme je sais qu'on a pas toutes les moyens de mettre de l'argent dans ce type de produit (soyons réaliste à l'heure où notre pouvoir d'achat est attaqué de toutes parts!) si vous avez besoin d'hydratation pour un petit prix l'huile de coco est également une bonne alternative. Bon un peu moins pratique à l'utilisation puisqu'avec le froid elle se figue.

Et vous les gens vous utilisez quelles huiles  ou quelles crèmes pour prévenir ces méchantes vergetures ?

On se dit à bientôt dans un prochain article.
Des bisous

dimanche 21 octobre 2018

Carryboo, des couches made in France pour bébé

Si avec l'arrivée de bébé je compte utiliser des couches lavables pour des soucis économiques et écologiques (je vous en reparlerais dans un autre article), j'utiliserais également des couches jetables qui dans certaines situations sont quand même bien pratiques. 

Mais voilà si pour mini chou je ne savais pas que certaines couches étaient vraiment cracra (y a 8 ans on parlait pas de tout ça), pour cette grossesse je sais que toutes les couches ne se valent pas et je préfère mettre une couche « propre » sur les fesses de mon bébé. Il y a suffisamment de trucs mauvais autour de nous, alors si on peut limiter un maximum autant non ?

Pour les premiers jours et les premières semaines de vie de futur bébé j'ai donc opté pour les couches de la marque Carryboo qui sont des couches dermo-sensitives et écologiques.



C'est une marque que j'ai découvert assez récemment sur les réseaux sociaux et je les ai également vuaperçu en magasin chez Auchan.

Carryboo ce sont des couches fabriquées en France...j'avoue leur petit nom nous fait plus penser au Canada.

Elles sont sans chlore, composées de cellulose FSC (aka isssue de forêt gérées durablement) certifiées Nordic Ecolabel/SWAN (impact limité sur l'environnement), non irritantes (pas de parfum ni de lotion) et contrôlées régulièrement sur les substances nocives.

Elles protègent bébé de manière optimale pendant 12h (ça je vous redirais une fois bébé né)

Niveau taille le panel est vaste de la taille 2 à la taille 6 soit de 2 à  30 kg

Niveau prix pour la taille 2 on tourne à 0,32€ la couche



Bon pour le moment, je ne peux pas vous dire ce que ces couches donnent sur un bébé mais d'après mes recherches sur Internet, elles font bien leur job. 

Carryboo c'est aussi une gamme de soins naturels et bio (label cosmebio) et des lingettes certifiées à 100% compostable.

J'ai en tout cas hâte de tester ces nouveautés quand bébéchou sera parmi nous. En attendant ma mini chou s'est entraînée à mettre une couche à sa poupée Léa. 


Si vous aussi vous voulez tester ces couches mais sans en acheter un gros paquet vous pouvez commander des échantillons ICI

Et vous vous les mamans, quelles couches utilisées vous pour vos bébés ? 

Connaissez vous la marque Carryboo?


On se dit à bientôt dans un prochain article.


Des bisous


lundi 15 octobre 2018

Grossesse et TCA

Je me souviens une des premières choses que l'on m'a dite quand j'ai déclenché mes troubles alimentaires : « Non mais si tu continues comme ça, tu ne pourras avoir jamais d'enfants ».( Je vous épargner le « Mais tu vas faire des bleus à ton copain »...je n'avais même pas débuté ma vie sexuelle à l'époque!)

C'est une phrase qui m'a énormément marqué dans le sens où s'il y a bien une chose que je sais depuis toujours c'est que je veux être maman. 

Est-ce que les troubles alimentaires rendent posent des problèmes de stérilité ? D'après les recherches pas particulièrement. Bon après ça va de soi que si le poids est trop faible c'est compliqué puisque le corps se met en stand-by mais une fois que le poids est dans la "normalité" et que le mental va bien il n'y a pas de raison que ça ne fonctionne pas.

J'ai eu plusieurs période d’aménorrhée dont une de 4 ans et ça ne m'a pas empêché de tomber enceinte plusieurs fois. 

Pour ma première grossesse, il y a presque 9 ans maintenant  ( à 2 mois près puisque ma mini chou a eu ses 8 ans) j'étais encore marquée par l'anorexie. Je n'étais pas maigre, mes cycles étaient normaux mais mon alimentation était des plus anarchiques et pas équilibrée pour un sous. Soit je m'affamais soit je me gavais. Bref pas terrible surtout psychologiquement parlant.

Et puis début janvier 2010 test de pipi positif suite à un retard de règles. 

Bébé surprise pas prévu du tout car j'avais mis ce projet de côté comme ça n'allait pas trop à l'époque entre TCA et dépression. Et puis ma mini-chou a eu la bonne idée de s'inviter.

Sur le papier ça a été une grossesse de rêve, tout s'est parfaitement déroulé du début à la fin même mon accouchement bien qu'un long à mon goût a été parfait.

Dans la réalité par contre ça a été un peu plus compliqué. 

J'ai déjà été franche dès le début avec la sage-femme qui me suivait. Il était hors de question de cacher mes TCA, ce n'était déjà pas une honte et je voulais faire au mieux pour mon bébé.

Bon je peux vous dire que je l'ai amèrement regretté car cette sage-femme s'est avérée être une sale garce qui me faisait sans cesse des remarques ultra désagréables et cherchait toujours à me culpabiliser vis à vis de mon alimentation et de ma prise de poids. Du genre « Non mais il ne faut pas manger une pomme au goûter, le sucre va vous tomber sur les fesses et vous ne trouverez plus d'homme » (j'étais maman solo à l'époque). Je vous jure elle me l'a vraiment dit, j'en suis encore marquée. Aujourd'hui je claquerais la porte de son bureau: 

Heureusement que la santé de mon bébé était pour moi la chose la plus importante car avec ce type de paroles j'aurais pu tout simplement arrêter de manger du jour au lendemain. Elle se débrouillait aussi pour que je sache mon poids alors que je ne le voulais pas. 

J'ai continué à manger et à prendre du poids même si c'était compliqué. Le plus important c'était ma fille. Les kilos de grossesse je n'avais aucuns doutes de les perdre après, je savais m'affamer après tout, c'est ce que je me répétais régulièrement dans ma tête.  D'ailleurs qu'est-ce que je pouvais l'écrire dans mes carnets intimes de l'époque (qui ont fini à la poubelle depuis)

J'ai fini par refuser de voir cette sage-femme...enfin je devrais dire cette folle ! Et ça a été bien mieux. La gynécologue qui m'a suivi été bienveillante et ça ne la gênait pas que je ne voulais pas connaître ma prise de poids. 

Oui pour ma première grossesse, je me suis toujours pesée de dos. Je n'ai jamais voulu savoir combien j'avais pris. 

Accepter la prise de poids était psychologiquement compliquée alors je ne voulais pas rajouter un chiffre par dessus je n'en voyais pas l’intérêt.

J'ai très peu de photos de moi enceinte de Juliette. Je ne supportais pas me voir en photo, dans le miroir ou en reflet dans les vitrines. 

Niveau alimentation j'ai remangé mieux du jour au lendemain. Je faisais pas mal de compulsions alimentaires mais c'était la suite logique de la privation et de la frustration d'avant.  Ce qui fait que j'ai pris vite du poids ce qui n'avait pas plu à la sage-femme que j'ai évoqué plus haut. Après je ne suis pas devenue énorme, j'ai toujours mis mes fesses dans du 36 de grossesse.

J'avoue qu'avec ma vision de la nutrition d'aujourd'hui, l'équilibre alimentaire n'y était pas mais je ne m'affamais plus. La santé de mon bébé m'importait plus que ma prise de poids.  

A la maternité j'étais également suivie par une psychiatre, comme je vous l'ai dit plus haut le plus important était mon bébé. Je la voyais donc chaque mois. Je ne sais pas si elle m'a aidé mais au moins j'ai arrêté mes antidépresseurs en début de grossesse et je n'ai jamais repris même si à la sortie de la maternité la psychiatre voulait m'en represcrire. Ah non plus jamais je n'en reprendrais !

Et alors ça a donné quoi post-partum ? Devenir maman ça m'a déjà redonné goût à la vie. Ça n'a pas éradiqué les troubles alimentaires mais ça a guérit la dépression. Etant donné que ma dépression était un moteur des TCA, les TCA se sont un peu apaisés.

Les premiers mois de ma  vie de maman, j'avoue que je n'en avais rien à faire de mon apparence,de mon poids, si mon ventre était redevenu plat ou non... Je suis d'ailleurs toujours surprise sur les réseaux sociaux de voir la compétition entre certaines mamans, c'est à celle qui retrouvera au plus vite son corps d'avant. 

J'aurais mis 7 ans pour dire adieu aux troubles alimentaires et je peux vous dire que cette seconde grossesse sans TCA c'est comme même bien mieux. 

La motivation pour guérir, c'est ma fille qui me l'a donné et puis je ne vais pas vous mentir je n'en pouvais plus des TCA et il était hors de question de passer ma vie avec. 




J'espère que cet article vous a plu.


Si vous avez des questions n'hésitez pas.


 A bientôt les gens


Bisous